vendredi 19 février 2010

Naître à Aguanish dans les années 50

Je sais que plusieurs croient que naître et vivre à Aguanish est plutôt un handicap qu'une chance, je l'ai cru moi-même longtemps.  Mais quand la maturité m'a fait comprendre les choses autrement, j'ai réalisé toutes les chances que j'avais eu à ma naissance.

D'abord naître dans les années cinquante est une grande opportunité pour quelqu'un qui aime le progrès et l'avancement de la société.  Tout a commencé à changer très vite à partir des années soixante.  La technologie, la musique, la mode, les moeurs, la spiritualité et j'en passe.  Alors, pour moi, vivre au milieu de tous ces changements et en prendre part ou en bénéficier, c'est extrêmement intéressant.

Mais nous qui sommes nés dans les régions éloignées ou isolées, avons vécu notre enfance d'une façon complètement différente du reste du Québec.  Quand j'étais petite, on n'avait ni l'eau courante ni l'électricité. Ni le téléphone, ni la télévision.  On n'avait pas de route pour rejoindre le reste du pays, on a eu cette fameuse route en 1996 seulement.  La seule route qu'on avait et qui nous reliait à Natashquan, le village voisin situé à 25 km de chez-moi, était à peine carrossable, il fallait une voiture 4 x 4 pour faire le trajet et encore... Nous, on était chanceux car mes oncles fréquentaient des filles de Natashquan, ils avaient des Jeep 4x4 et mon père pouvait les emprunter et nous amener en visite chez nos tantes à Natashquan et Pointe-Parent.

Cette description de mon enfance peut sembler misérable mais détrompez-vous.  Je n'ai aucun mauvais souvenir de cette époque, je n'ai jamais senti de violence autour de moi, ni de privation.  Que du bonheur.  Et je crois qu'il en fut de même pour la majorité des gens qui ont grandi dans ces mêmes conditions à cette époque.

Hélas, les choses ont changé à l'adolescence quand j'ai pris conscience que je voulais découvrir le monde; je crois que ça a vraiment commencé quand j'ai voulu aller à l'Expo 67 et que je n'ai pas pu.......  Mais ceci fera partie d'une autre histoire.

Je vais terminer ici mon message mais avant de quitter je voudrais lancer un genre d'appel à tous.  Si vous avez des photos ou des anecdotes de cette époque, j'aimerais bien ça les mettre sur ce blog.  Vous seriez bien aimable de me les envoyer (publikado@hotmail.com).  Comme, par exemple, ceux qui y sont allés à ce voyage à Expo 67, il doit bien y avoir eu une photo de groupe et je suis certaine que certains d'entre vous l'ont encore, alors s'il vous plaît, j'aimerais vraiment ça en avoir une copie.  Ou encore mes cousin(e)s, si vous avez des photos des activités qu'on a fait ensemble durant notre enfance, j'apprécierais énormement de les avoir, comme les pique-niques au Ruisseau à Collard ou ailleurs.  Et tous les autres qui ont des photos anciennes qui dorment dans vos tiroirs, pensez à moi. 

J'en ai déjà quelques-unes assez intéressantes.  Lors d'un séjour à Aguanish en 2006, j'ai fouillé un peu dans les photos de Tante Marie-Stella et j'en ai trouvé plusieurs qui m'ont bien intéressées. Merci ma tante. Et en espérant qu'elle ne m'en voudra pas d'en mettre quelques-unes sur ce site de temps à autre, voici la première:

Placide Noël et Lucien Cormier

Cette photo est la photo d'une photo alors la qualité est nulle. Désolée.

Bonne fin de semaine à tous. 

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour claudette!!!
Tres beau texte et je pense que beaucoup d entre nous penserons comme toi.En viellissant,on s apercois de bien des choses qui nous revienne au visage sous un autre angle avec l experience de vie accumulee!Aguanish est un superbe de beau petit village,et le fait d avoir grandi avec toute cette nature et tranquillite nous forme le caractere pour le reste de nos jours!
C est evident que en etant adolescent,je ne revais que de prendre le bateau ou l avion pour sortir de la-bas,mais maintenant,je m apercois que ce n etais pas si pire que ca!
Continue a ecrire et je suis certain que quelque uns suivront!!
J ai fait quelques annonces de ton site!!!:-)))
A plus tard!!
Antonin xxx

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Super un tel blog....je suis allée sur la Côte Nord cet été et j'ai fait un voyage des plus extraordinaire....et que dire de mon arrêt à AGUANISH! ♥

Je ne retrouve plus mon nom d'utilisateur ni mon mot de passe pour Google...celui que j'ai en note ne fonctionne pas...je vérifie et une prochaine je m'identifierai mieux....

Merci d'être là et au plaisir de voir des ajouts à ton blog.

fleur Maguy ♥

Anonyme a dit…

pourquoi pas:)

Anonyme a dit…

Sur cette photo, je reconnais mon père Lucien Cormier et mon oncle Placide Noël.

Vincent Cormier

Clo PubliKado a dit…

Merci beaucoup Vincent. Ça fait longtemps que je voulais savoir.

Aguanish 2006